Page 3 of 4 FirstFirst 1234 LastLast
Results 41 to 60 of 66

Thread: Go all the way to Hire Steve Yzerman

  1. #41
    Canadiens Moderator DonKay's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Location
    Montreal
    Posts
    51,459
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Let's talk apples with apples here....don't really want to talk about Winnipeg or Nashville or the Isles

    Habs much like the Leafs have an abundance of financial resources.

    There is zero excuse to not be elite at drafting and player development when you can hire more quality people and put in whatever tools and resources required. Like it or not there is no cap space to hire scouts, coaching, administrators, personnel, specialist etc...

    MB and Molson are not exploiting that....the fact we have no head of hockey ops (Team President) is a complete failure.

    Molson can be called a President but his real role is CEO...he has no hockey experience or pedigree to be the one making his hockey staff accountable.

    Most organizations have gone this direction except the Montreal Canadiens
    Go Habs Go!

  2. #42
    Legend worm's Avatar
    Join Date
    Jun 2007
    Location
    edmonton
    Posts
    65,753
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Timmins for GM
    ...

  3. #43
    Hall of Famer Exit716's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Location
    Ottawa Ontario
    Posts
    4,711
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by worm View Post
    Timmins for GM
    The city or the person?
    habsinsideout1 Dave Stubbs
    @exit716 Your Twitter avatar features the world's happiest dog, I swear
    Nov 23, 9:13 PM via TweetDeck

  4. #44
    Legend
    Join Date
    Oct 2007
    Posts
    20,716
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by DonKay View Post
    Let's talk apples with apples here....don't really want to talk about Winnipeg or Nashville or the Isles

    Habs much like the Leafs have an abundance of financial resources.

    There is zero excuse to not be elite at drafting and player development when you can hire more quality people and put in whatever tools and resources required. Like it or not there is no cap space to hire scouts, coaching, administrators, personnel, specialist etc...

    MB and Molson are not exploiting that....the fact we have no head of hockey ops (Team President) is a complete failure.

    Molson can be called a President but his real role is CEO...he has no hockey experience or pedigree to be the one making his hockey staff accountable.

    Most organizations have gone this direction except the Montreal Canadiens
    The Habs don't even spend to the cap. They have the second lowest payroll in the NHL.

  5. #45
    Legend
    Join Date
    Sep 2006
    Posts
    66,488
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    We all know that July 1, 2017 was a monumentally bad day for this organization.

  6. #46
    Canadiens Moderator Rolex's Avatar
    Join Date
    Oct 2006
    Posts
    40,129
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    We kinda knew what to expect with Bergevin right from the start...when his main priority first summer was to sign Prust, instead of working to fix our real needs...he even bragged about how he made sure they were gonna beat all other team at the start of UFA to get him inked...as if he would put us over the top

    Nice to see after 6 years nothing has changed...he pulled the same shit with Alzner

    It seems like every off season he overpays for scrubs...Shaw last year for example
    "Love one another as I have loved you"... Jesus-Christ our Holy Lord and Savior Forever Amen and Alleluia !!!

  7. #47
    Canadiens & 'News & Views' Moderator TheCountofMonteCristo's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Posts
    62,783
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by Krustchev View Post
    We all know that July 1, 2017 was a monumentally bad day for this organization.
    IIRC you told us all not to worry as there was no way we go into season with our July roster and under the salary cap by 8 million...
    "The next game is the test unless we win" CanadienFan

    Donald Trump, the gift that keeps on giving.

  8. #48
    Canadiens & 'News & Views' Moderator TheCountofMonteCristo's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Posts
    62,783
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by Rolex View Post
    We kinda knew what to expect with Bergevin right from the start...when his main priority first summer was to sign Prust, instead of working to fix our real needs...he even bragged about how he made sure they were gonna beat all other team at the start of UFA to get him inked...as if he would put us over the top

    Nice to see after 6 years nothing has changed...he pulled the same shit with Alzner

    It seems like every off season he overpays for scrubs...Shaw last year for example
    He grinds stara and throws money at scrubs.
    "The next game is the test unless we win" CanadienFan

    Donald Trump, the gift that keeps on giving.

  9. #49
    Legend Habs-25's Avatar
    Join Date
    Dec 2013
    Location
    SJ
    Posts
    13,946
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Not a fan of Raymond but it is a great article, this is exactally what i have thought and keep saying about this organisation for years. He forgot to mention P.K trade and defend a bit Molson but overall a good article. :

    Je ne sais trop comment ils en sont venus là. Je parle du manque éhonté de transparence, d’une mentalité de fermeture, de secrets et d’énigmes inutiles par la direction du Canadien.

    Quelqu’un a sans doute cru un jour qu’on pouvait bien vivre sans trop en dire aux médias qui représentent pourtant la courroie de transmission entre l’équipe et la population. Tout cela en évaluant plutôt mal le risque de briser des liens étroits avec une clientèle qu’on tient trop souvent pour acquis.

    Ça ne s’est pas toujours passé de cette façon. À l’époque de Ronald Corey et de Serge Savard, on témoignait une certaine forme de respect envers tous ceux qui gravitaient autour de l’équipe. Je pense aussi à Pat Burns, un coach qui n’avait pas de filtre; on finissait souvent par connaître le fond de sa pensée dans des termes parfois très crus, mais au moins, il jasait le gros Pat. Je pense aussi à Jacques Demers, le plus humain et le plus cordial de tous les entraîneurs qui sont passés derrière ce banc.
    C’est à l’arrivée de Bob Gainey que la sauce s’est gâtée. Quand il a chassé les médias des vols nolisés du Canadien, il a clairement tracé une ligne de démarcation entre l’équipe et les gens qui en couvraient les activités. On lui reconnaît aussi la paternité de l’expression « en haut et en bas du corps » qui a contribué à créer une loi du silence subtile qui s’est propagée à la grandeur de la ligue.

    Son successeur a été Pierre Gauthier, un control freak pour qui la plus anodine des décisions devait être la sienne. On n’aurait jamais pensé pouvoir dire cela de Marc Bergevin, qui est apparu dans le décor comme un vent de fraîcheur à ses premiers jours, mais il est devenu encore plus obsédé de contrôle que son prédécesseur. Ce qu’on entend à l’interne à son sujet nous a dit pas mal sur les véritables traits de sa personnalité. Quand Bergevin tranche, il est préférable de dire comme lui.

    Le cas de la blessure supposément mineure à Carey Price est devenu un tel secret d’État qu’il a causé beaucoup de tort à l’organisation. Il y avait longtemps que les médias manifestaient leur mécontentement au sujet du manque de transparence du Canadien, de ses jeux de cache-cache et de ses penchants pas toujours habiles pour la désinformation. Cette affaire a finalement fait déborder le vase. Price est blessé au bas du corps. Que ce soit à l’aine, au genou ou à la cheville, on s’en balance. Le problème, c’est la chasse aux sorcières que cette blessure a inutilement engendrée. Comme si le joueur de concession était menacé d’y passer. Cette opération de camouflage a été un fiasco.

    À huit jours de décembre, le Canadien est quasi assuré de ne pas participer aux séries. Si on ne prédit pas à 100 % la seconde exclusion des séries en trois ans, c’est uniquement parce qu’on s’en remet à des probabilités mathématiques pour entretenir un mince filet d’espoir.

    Qui faut-il blâmer pour cette dérive? L’architecte de l’équipe, évidemment. Bergevin est richement payé pour voir à ce que ça marche. Si le Canadien filait vers la coupe Stanley, il serait encensé. Quand la formation pique du nez, c’est normal qu’il soit montré du doigt. Comme disent les Anglos, ça vient avec le territoire.

    Une transaction par-ci et un échange par-là ne changeront pas grand-chose à l’avenir à court ou à moyen terme du Canadien. Le malaise est beaucoup plus profond. L’organisation a besoin d’un changement de mentalité. Les directeurs généraux et les entraîneurs passent, mais la culture de l’entreprise reste la même. C’est du pareil au même en haut lieu. À l’égalité de la patinoire, le système de jeu qui dénote un manque d’imagination est rarement capable de nous garder sur le bout de notre siège.

    Pas trop de compassion

    Autres éléments agaçants, le Canadien n’est pas une organisation qui admet ses erreurs et on ne peut pas dire que l’équipe a de la compassion pour ses fans. Il y a deux ans, quand le Canadien a raté une participation aux séries à la suite d’une saison désastreuse, on a frappé le portefeuille d’une clientèle reconnue pour sa fidélité sans la moindre gêne en lui imposant une majoration du prix des billets de 28 %.

    Pourquoi a-t-on agi ainsi? Parce que les clients sont fidèles, justement. Parce qu’ils acceptent tout sans rechigner. Parce qu’ils achètent des chandails à 250 $ en criant « Go Habs Go ». Parce qu’ils boivent joyeusement de la bière à 12 $ et qu’ils déboursent 32 $ sans se plaindre pour stationner leur voiture à l’intérieur de l’édifice. Bref, ils acceptent tout, y compris un quart de siècle sans coupe.

    Geoff Molson a accordé à Bergevin tous les outils pour gagner : des conseillers à n’en plus finir, des salaires démesurés à des athlètes qui ne le valaient pas, un coûteux changement d’entraîneur qui n’a rien donné, etc. Tout ce que le directeur général a demandé depuis qu’il est en poste lui a été généreusement accordé. En retour, Molson n’a exigé qu’une chose : une équipe gagnante. Il était tellement convaincu que son homme livrerait la marchandise qu’il s’est lui-même peinturé dans le coin en lui accordant un contrat que le petit gars de Pointe-Saint-Charles n’aurait jamais osé imaginer. Le propriétaire affirme régulièrement que son homme de confiance est l’un des meilleurs DG de la ligue, sinon le meilleur. A-t-il vraiment le choix de le dire quand le remplacer lui coûterait des millions de dollars?

    La vérité, c’est que le Canadien ne gagne pas parce qu’il manque atrocement de talent. On ne reviendra pas sur la façon dont les départs d’Andrei Markov et d’Alexander Radulov ont été gérés. Intransigeant, Bergevin a cru les deux joueurs si en amour avec Montréal qu’il pouvait mener les discussions à sa manière. Il s’est trompé dans les deux cas.


    On a cédé un trésor de talent en Mikhail Sergachev pour obtenir l’attaquant de l’avenir, Jonathan Drouin, mais on n’a pas été foutu de lui dénicher un joueur de centre à sa mesure, de sorte que la question qui hante la situation d’Alex Galchenyuk depuis six ans s’applique maintenant à celle de Drouin : « Est-il un centre ou un ailier? » Incroyable quand on y pense.


    Dans divers milieux, on se demande s’il serait préférable que le Canadien amorce une reconstruction en baissant actuellement les bras afin de pouvoir profiter d’une perle rare au prochain repêchage. Entre vous et moi, l’équipe n’a nullement besoin de se laisser glisser intentionnellement au classement pour y arriver. Elle y parvient déjà assez facilement en se comportant comme elle le fait en ce moment.

    Le Canadien ne le fera pas, bien sûr. On va continuer de rapiécer l’équipe morceau par morceau en espérant qu’il n’y ait pas trop de nids-de-poule comme Karl Alzner, Ales Hemsky et Mark Streit sur la route de Bergevin. Faudra accepter de patienter encore et encore. Peut-être durant un autre quart de siècle, qui sait?

    Faudra trancher dans le cas de Price un jou
    r

    On aura peut-être besoin de poser un geste courageux éventuellement, celui de trancher dans le cas de Price. Que fera-t-on de son outrageux contrat quand la fenêtre d’opportunité, qui est actuellement fermée, le sera sans doute encore davantage dans trois ans? Weber aura alors 35 ans, Pacioretty, Petry et Alzner 32 et Price 33. Quelle sera alors l’utilité de payer un gardien de but 10,5 millions par année pendant sept autres saisons quand les chances de gagner la coupe Stanley seront quasi inexistantes? Ne serait-il pas préférable de faire route avec un Charlie Lindgren coûtant le quart du prix, mais avec une défense améliorée devant lui?

    Depuis des années, le Canadien tente de se maintenir à flot en s’appliquant notamment à réparer ses propres erreurs. Ça ne suffit plus. Il faut nettoyer tout ça. Or, peut-on logiquement confier à Bergevin la mission de tout recommencer? Si vous êtes insatisfait de la maison qu’un constructeur vous a bâtie, allez-vous lui demander de vous en construire une autre?

    Un seul homme peut répondre à cette question. Celui qui signe allègrement les chèques depuis plus de cinq ans. Malgré ses votes de confiance répétés à l’endroit de ses hommes de hockey et malgré son calme désarmant dans la tempête, on a du mal à croire que Molson ne soit pas amèrement écoeuré de dépenser tant de millions pour si peu de résultats.

    http://www.rds.ca/hockey/canadiens/m...tils-1.5868568

  10. #50
    Legend
    Join Date
    Oct 2013
    Posts
    17,816
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by Rolex View Post
    We kinda knew what to expect with Bergevin right from the start...when his main priority first summer was to sign Prust, instead of working to fix our real needs...he even bragged about how he made sure they were gonna beat all other team at the start of UFA to get him inked...as if he would put us over the top

    Nice to see after 6 years nothing has changed...he pulled the same shit with Alzner

    It seems like every off season he overpays for scrubs...Shaw last year for example
    This is what puzzles me with all teams . They all have execs and staff with many years of experience .

    They have every tool at their disposal from pro scouts, analytics , eye test etc....

    Why do they continuously get sucked into paying meh players like Petry , Shaw, or Alzner dumb when they all fail.

    What's worse is even if you are scrambling to save your job , WTF is Alzner going to do for you when your team stinks .

    The suckage that goes on in free agency is truly comical .

  11. #51
    Legend Sal_Butera's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Location
    Here, there & everywhere
    Posts
    53,409
    Post Thanks / Like

    Default Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by GEEMAN View Post
    This is what puzzles me with all teams . They all have execs and staff with many years of experience .

    They have every tool at their disposal from pro scouts, analytics , eye test etc....

    Why do they continuously get sucked into paying meh players like Petry , Shaw, or Alzner dumb when they all fail.

    What's worse is even if you are scrambling to save your job , WTF is Alzner going to do for you when your team stinks .

    The suckage that goes on in free agency is truly comical .
    Yes - MB built an experienced staff, but they all think & played the game the same way and seemingly possess the same hockey philosophy.

    MB, Dudley, Mellanby, Lapointe, Churla, Ramage, Sly, Donald Dufresne....so unless the player possesses a Gallagher type personality these hockey minds can’t seem to relate let alone mold/develop.
    Last edited by Sal_Butera; 11-23-2017 at 08:50 AM.


    “We haven’t reached the ultimate, of where you walk into the building and you can sort of smell victory. But we’re a step closer to that this year than we were last year.”


    “So now the pressure’s on to replicate.”
    - Geoff Molson

  12. #52
    Wrong Thinker Extraordinaire Habsy's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Location
    Forum ICE
    Posts
    143,850
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by Habs-25 View Post
    Not a fan of Raymond but it is a great article, this is exactally what i have thought and keep saying about this organisation for years. He forgot to mention P.K trade and defend a bit Molson but overall a good article. :

    Je ne sais trop comment ils en sont venus là. Je parle du manque éhonté de transparence, d’une mentalité de fermeture, de secrets et d’énigmes inutiles par la direction du Canadien.

    Quelqu’un a sans doute cru un jour qu’on pouvait bien vivre sans trop en dire aux médias qui représentent pourtant la courroie de transmission entre l’équipe et la population. Tout cela en évaluant plutôt mal le risque de briser des liens étroits avec une clientèle qu’on tient trop souvent pour acquis.

    Ça ne s’est pas toujours passé de cette façon. À l’époque de Ronald Corey et de Serge Savard, on témoignait une certaine forme de respect envers tous ceux qui gravitaient autour de l’équipe. Je pense aussi à Pat Burns, un coach qui n’avait pas de filtre; on finissait souvent par connaître le fond de sa pensée dans des termes parfois très crus, mais au moins, il jasait le gros Pat. Je pense aussi à Jacques Demers, le plus humain et le plus cordial de tous les entraîneurs qui sont passés derrière ce banc.
    C’est à l’arrivée de Bob Gainey que la sauce s’est gâtée. Quand il a chassé les médias des vols nolisés du Canadien, il a clairement tracé une ligne de démarcation entre l’équipe et les gens qui en couvraient les activités. On lui reconnaît aussi la paternité de l’expression « en haut et en bas du corps » qui a contribué à créer une loi du silence subtile qui s’est propagée à la grandeur de la ligue.

    Son successeur a été Pierre Gauthier, un control freak pour qui la plus anodine des décisions devait être la sienne. On n’aurait jamais pensé pouvoir dire cela de Marc Bergevin, qui est apparu dans le décor comme un vent de fraîcheur à ses premiers jours, mais il est devenu encore plus obsédé de contrôle que son prédécesseur. Ce qu’on entend à l’interne à son sujet nous a dit pas mal sur les véritables traits de sa personnalité. Quand Bergevin tranche, il est préférable de dire comme lui.

    Le cas de la blessure supposément mineure à Carey Price est devenu un tel secret d’État qu’il a causé beaucoup de tort à l’organisation. Il y avait longtemps que les médias manifestaient leur mécontentement au sujet du manque de transparence du Canadien, de ses jeux de cache-cache et de ses penchants pas toujours habiles pour la désinformation. Cette affaire a finalement fait déborder le vase. Price est blessé au bas du corps. Que ce soit à l’aine, au genou ou à la cheville, on s’en balance. Le problème, c’est la chasse aux sorcières que cette blessure a inutilement engendrée. Comme si le joueur de concession était menacé d’y passer. Cette opération de camouflage a été un fiasco.

    À huit jours de décembre, le Canadien est quasi assuré de ne pas participer aux séries. Si on ne prédit pas à 100 % la seconde exclusion des séries en trois ans, c’est uniquement parce qu’on s’en remet à des probabilités mathématiques pour entretenir un mince filet d’espoir.

    Qui faut-il blâmer pour cette dérive? L’architecte de l’équipe, évidemment. Bergevin est richement payé pour voir à ce que ça marche. Si le Canadien filait vers la coupe Stanley, il serait encensé. Quand la formation pique du nez, c’est normal qu’il soit montré du doigt. Comme disent les Anglos, ça vient avec le territoire.

    Une transaction par-ci et un échange par-là ne changeront pas grand-chose à l’avenir à court ou à moyen terme du Canadien. Le malaise est beaucoup plus profond. L’organisation a besoin d’un changement de mentalité. Les directeurs généraux et les entraîneurs passent, mais la culture de l’entreprise reste la même. C’est du pareil au même en haut lieu. À l’égalité de la patinoire, le système de jeu qui dénote un manque d’imagination est rarement capable de nous garder sur le bout de notre siège.

    Pas trop de compassion

    Autres éléments agaçants, le Canadien n’est pas une organisation qui admet ses erreurs et on ne peut pas dire que l’équipe a de la compassion pour ses fans. Il y a deux ans, quand le Canadien a raté une participation aux séries à la suite d’une saison désastreuse, on a frappé le portefeuille d’une clientèle reconnue pour sa fidélité sans la moindre gêne en lui imposant une majoration du prix des billets de 28 %.

    Pourquoi a-t-on agi ainsi? Parce que les clients sont fidèles, justement. Parce qu’ils acceptent tout sans rechigner. Parce qu’ils achètent des chandails à 250 $ en criant « Go Habs Go ». Parce qu’ils boivent joyeusement de la bière à 12 $ et qu’ils déboursent 32 $ sans se plaindre pour stationner leur voiture à l’intérieur de l’édifice. Bref, ils acceptent tout, y compris un quart de siècle sans coupe.

    Geoff Molson a accordé à Bergevin tous les outils pour gagner : des conseillers à n’en plus finir, des salaires démesurés à des athlètes qui ne le valaient pas, un coûteux changement d’entraîneur qui n’a rien donné, etc. Tout ce que le directeur général a demandé depuis qu’il est en poste lui a été généreusement accordé. En retour, Molson n’a exigé qu’une chose : une équipe gagnante. Il était tellement convaincu que son homme livrerait la marchandise qu’il s’est lui-même peinturé dans le coin en lui accordant un contrat que le petit gars de Pointe-Saint-Charles n’aurait jamais osé imaginer. Le propriétaire affirme régulièrement que son homme de confiance est l’un des meilleurs DG de la ligue, sinon le meilleur. A-t-il vraiment le choix de le dire quand le remplacer lui coûterait des millions de dollars?

    La vérité, c’est que le Canadien ne gagne pas parce qu’il manque atrocement de talent. On ne reviendra pas sur la façon dont les départs d’Andrei Markov et d’Alexander Radulov ont été gérés. Intransigeant, Bergevin a cru les deux joueurs si en amour avec Montréal qu’il pouvait mener les discussions à sa manière. Il s’est trompé dans les deux cas.


    On a cédé un trésor de talent en Mikhail Sergachev pour obtenir l’attaquant de l’avenir, Jonathan Drouin, mais on n’a pas été foutu de lui dénicher un joueur de centre à sa mesure, de sorte que la question qui hante la situation d’Alex Galchenyuk depuis six ans s’applique maintenant à celle de Drouin : « Est-il un centre ou un ailier? » Incroyable quand on y pense.


    Dans divers milieux, on se demande s’il serait préférable que le Canadien amorce une reconstruction en baissant actuellement les bras afin de pouvoir profiter d’une perle rare au prochain repêchage. Entre vous et moi, l’équipe n’a nullement besoin de se laisser glisser intentionnellement au classement pour y arriver. Elle y parvient déjà assez facilement en se comportant comme elle le fait en ce moment.

    Le Canadien ne le fera pas, bien sûr. On va continuer de rapiécer l’équipe morceau par morceau en espérant qu’il n’y ait pas trop de nids-de-poule comme Karl Alzner, Ales Hemsky et Mark Streit sur la route de Bergevin. Faudra accepter de patienter encore et encore. Peut-être durant un autre quart de siècle, qui sait?

    Faudra trancher dans le cas de Price un jou
    r

    On aura peut-être besoin de poser un geste courageux éventuellement, celui de trancher dans le cas de Price. Que fera-t-on de son outrageux contrat quand la fenêtre d’opportunité, qui est actuellement fermée, le sera sans doute encore davantage dans trois ans? Weber aura alors 35 ans, Pacioretty, Petry et Alzner 32 et Price 33. Quelle sera alors l’utilité de payer un gardien de but 10,5 millions par année pendant sept autres saisons quand les chances de gagner la coupe Stanley seront quasi inexistantes? Ne serait-il pas préférable de faire route avec un Charlie Lindgren coûtant le quart du prix, mais avec une défense améliorée devant lui?

    Depuis des années, le Canadien tente de se maintenir à flot en s’appliquant notamment à réparer ses propres erreurs. Ça ne suffit plus. Il faut nettoyer tout ça. Or, peut-on logiquement confier à Bergevin la mission de tout recommencer? Si vous êtes insatisfait de la maison qu’un constructeur vous a bâtie, allez-vous lui demander de vous en construire une autre?

    Un seul homme peut répondre à cette question. Celui qui signe allègrement les chèques depuis plus de cinq ans. Malgré ses votes de confiance répétés à l’endroit de ses hommes de hockey et malgré son calme désarmant dans la tempête, on a du mal à croire que Molson ne soit pas amèrement écoeuré de dépenser tant de millions pour si peu de résultats.

    http://www.rds.ca/hockey/canadiens/m...tils-1.5868568
    The flaw in his logic is that on one hand he's condemning the corporate mentality of the Habs then on the other he's praising Molson for giving Bergevin all the tools he needs. Molson is responsible for both. He's right that Molson has painted himself in a corner and that he needs results for all the millions spent.

    Bergevin is a stubborn tool that can't admit when he's made mistakes. Just thinking of the players he's let go gives me a headache.
    #FireJulien#FireMarcBergevin Burn Geoff Molson in effigy! #worstmanagementstaffever

  13. #53
    Legend Habs4Life's Avatar
    Join Date
    Nov 2006
    Posts
    42,172
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by worm View Post
    Timmins for GM
    You may be joking, but I was actually thinking about this.

    Let Timmins identify and develop talent decide who to get and who to dump and then hire someone to handle the numbers until he is comfortable.

    If our GM's made literally no trades and just kept and developed his picks, this team would be SOOOOOO much better. How many times has the GM dealt guys he didn't want to or forced picks that he didn't want (Leblanc).

    Here is Timmins untouched roster (May be missing a few)

    Max-Galchenyuk-Gallagher
    Kreider-Plekanec-Lehkonen
    Hudon-De la Rose-Andrighetto
    Scherbak-McCarron-Carr

    McDonagh/Subban
    Sergachev/Markov
    Emelin/Mete

    Price/Lindgren

    That line up is 1000% better without making a trade, FA signing, or a waiver pick up. Didn't even include Danault/Byron/Shaw/Alzner/Benn/Petry/Schlemko which all cost next to nothing to acquire!

  14. #54
    Legend Habs4Life's Avatar
    Join Date
    Nov 2006
    Posts
    42,172
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman


  15. #55
    Legend GrandWazoo's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Location
    Seattle, WA
    Posts
    41,856
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by Habsy View Post
    The flaw in his logic is that on one hand he's condemning the corporate mentality of the Habs then on the other he's praising Molson for giving Bergevin all the tools he needs. Molson is responsible for both. He's right that Molson has painted himself in a corner and that he needs results for all the millions spent.

    Bergevin is a stubborn tool that can't admit when he's made mistakes. Just thinking of the players he's let go gives me a headache.
    It's not a logic flaw. Bergevin has no excuses as Molson gave him everything he needed and more, therefore Molson should be more demanding toward Bergevin as the results are not there for the investments he made.

  16. #56
    Legend
    Join Date
    Sep 2006
    Posts
    66,488
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by Habs4Life View Post
    You may be joking, but I was actually thinking about this.

    Let Timmins identify and develop talent decide who to get and who to dump and then hire someone to handle the numbers until he is comfortable.

    If our GM's made literally no trades and just kept and developed his picks, this team would be SOOOOOO much better. How many times has the GM dealt guys he didn't want to or forced picks that he didn't want (Leblanc).

    Here is Timmins untouched roster (May be missing a few)

    Max-Galchenyuk-Gallagher
    Kreider-Plekanec-Lehkonen
    Hudon-De la Rose-Andrighetto
    Scherbak-McCarron-Carr

    McDonagh/Subban
    Sergachev/Markov
    Emelin/Mete

    Price/Lindgren

    That line up is 1000% better without making a trade, FA signing, or a waiver pick up. Didn't even include Danault/Byron/Shaw/Alzner/Benn/Petry/Schlemko which all cost next to nothing to acquire!
    That's a red herring, however. All GM's make trades, even the guy in Winnipeg.

  17. #57
    Legend GrandWazoo's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Location
    Seattle, WA
    Posts
    41,856
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    However you'd expect the team with trades to be better than the team without trades.

    The team above is definitely better on defense but not so much up front.

  18. #58
    Legend Habs53's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Location
    China
    Posts
    14,650
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by GrandWazoo View Post
    However you'd expect the team with trades to be better than the team without trades.

    The team above is definitely better on defense but not so much up front.
    That would be one hell of a passing D in back. Would make our forwards very much better.

  19. #59
    Legend
    Join Date
    Sep 2006
    Posts
    66,488
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman


  20. #60
    Wrong Thinker Extraordinaire Habsy's Avatar
    Join Date
    Sep 2006
    Location
    Forum ICE
    Posts
    143,850
    Post Thanks / Like

    Default Re: Go all the way to Hire Steve Yzerman

    Quote Originally Posted by Krustchev View Post
    Pretty much what most people here have been saying so yeah, easy to agree with him.
    #FireJulien#FireMarcBergevin Burn Geoff Molson in effigy! #worstmanagementstaffever

Page 3 of 4 FirstFirst 1234 LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •